Loading...
 

Pratiques pour réduire l'application de pesticides


Photo: Pascal Chaput
Photo: Pascal Chaput

La culture de la banane pour export est généralement associée à un usage intensif de pesticides. Toutefois, leur impact sur l'environnement et la santé des travailleurs, ainsi que les coûts associés à leur utilisation – qui peuvent représenter jusqu'à 35% des coûts de production – appellent à la mise en oeuvre de pratiques alternatives de protection des cultures. L'objectif de ce portail est de documenter les pratiques pouvant aider les producteurs à réduire l'utilisation de pesticides. Le portail sur la diversité des cultivars liste, sous 'Improved materials', des cultivars améliorés dont la résistance aux maladies permet de réduire le recours aux pesticides.

Vous pouvez participer au développement de ce portail en contribuant aux pages existantes ou en proposant des pratiques additionelles. Si vous n'êtes pas inscrit, vous aurez besoin de vous enregistrer afin d'être en mesure d'éditer ou créer une page. Pour soumettre un document ou proposer une pratique, envoyez un courriel à musapedia@promusa.org.

Ce portail est également disponible en anglais et espagnol.

Organismes visés
Pratiques
Maladies foliaires causées par les Mycosphaerella spp Effeuillage
  Technologies de réduction de fongicides
Charançons Piégeage à phéromones
Nématodes Système de gestion intégrée des nématodes
Mauvaises herbes Contrôle de l'enherbement
Usages multiples Engainage
  Plante de couverture
  Rotation des cultures
  Jachère

Cette page fait partie d'une série coordonnée par le Forum Mondial de la banane et financée par le Ministère français de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt.Wh

White