Loading...
 

Rotation des cultures


Rotation des cultures
Image

La rotation des cultures consiste à cultiver des cultures différentes les unes après les autres sur la même terre. La pratique est appliquée pour maintenir ou améliorer la fertilité des sols ou pour réduire l’accumulation des ravageurs.

Un plan de rotation des cultures peut aussi inclure une période de jachère. Parmi les cultures utilisées dans les rotations avec les bananiers, il y a la canne à sucre, l’ananas, les plantes du genre Brassica et des légumineuses tels que le pois mascate (connus aussi sous le nom de haricot pourpre et pois du Bengale) et le chanvre du Bengale.

La fonction de contrôle des ravageurs

Avant de procéder à la rotation des bananiers avec une autre culture pour réduire les niveaux de populations de ravageurs et parasites des bananiers, certains aspects doivent être pris en compte :

  • Le statut d'hôte de la culture,
  • La possibilité d'introduire de nouveaux parasites qui attaquent les bananiers,

  • La durée de la rotation.

Les expériences de rotation des cultures effectuées au Cameroun ont montré que la rotation avec le maïs et l'arachide n’ont pas réduit les niveaux d’infestation de Radopholus similis, alors que les rotations avec le manioc et la patate douce ont permis de le faire[1]. Cependant, la patate douce est l’hôte d’autres nématodes[2]. En Afrique du Sud, une rotation à long terme avec la canne à sucre s’est montrée efficace pour réduire les populations de nématodes foreurs[3]. En Inde, la rotation bananier-riz est utilisée pour contrôler le nombre de nématodes[4] .

En Chine, la découverte de l'effet inhibiteur de la ciboulette de Chine (Allium tuberosum) sur la race tropicale 4 de Fusarium oxysporum f. sp. cubense a conduit au développement de la pratique de la culture de la ciboulette de Chine pendant trois ans suivie de celle du bananier également pendant trois ans[5].

Réferénces

3. Robinson, J.C. and Galán Saúco, V. 2010. Bananas and plantains. Crop production science in horticulture. CABI, Wallingford (GBR). 297 p.
4. Managing nematode infestation in banana, in the 4 September 2013 issue of The Hindu
5. Huang, Y.H., Wang, R.C., Li, C.H., Zuo, C.W., Wei, Y.R., Zhang, L. and Yi, G.J. 2012. Control of Fusarium wilt in banana with Chinese leek. European Journal of Plant Pathology 134(1):87-95.

Pour en savoir plus

Rotations culturales en culture bananière intensive par E. Ternisien et J. dans l’édition spéciale de Fruits de 1990 sur les bananiers.

Egalement sur ce site web

Pratiques pour réduire l’application des pesticides

 

Cette page fait partie d'une série coordonnée par le Forum Mondial de la banane et financée par le Ministère français de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt.White
Contributors to this page: Anne Vézina .
Page last modified on Wednesday, 27 July 2016 14:07:57 CEST by Anne Vézina.